[The Strain] Critique

[The Strain] Critique

J’ai décidé d’étoffer un peu le blog avec ma première critique « Série TV ».

Après tout, un blog, on écrit sur ce qu’on a envie et quand on a envie. Je n’avais pas envie de rester coincé sur un seul univers, sachant qu’en plus, je joue beaucoup moins en ce moment.

Bref ! J’ai donc décidé de vous parler d’une série « coup de coeur » que j’ai découvert la semaine passée, The Strain.

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, cette série est relativement « trash » et ne fait pas dans la dentelle.

Synopsis

Adapté du célèbre roman du même nom, nous allons suivre les effets d’une mystérieuse contamination de la ville de Manhattan sous différents angles.

L’intrigue démarre après l’atterrissage d’un avion de ligne où la totalité de l’équipage est décédée sans raison particulière.

Un scientifique spécialisé dans les épidémies et les attaques biologiques (Eph Goodweather) va rapidement apprendre à ses dépens qu’il ne s’agit d’aucun virus connu et qui a pour but de transformer son hôte en monstre suceur de sang.
Abraham Setrakian, chasseur de strigoi comme il aime les appeler, va rapidement prendre contact avec notre scientifique afin de commencer l’extermination de cette menace.

Au même moment, d’autres personnages de l’intrigue découvrent le phénomène, Vasiliy Fet le chasseur de rat ou encore Augustin « Gus » Elizalde, un gangster fraichement sorti de prison.

Critique

Alors oui, vous allez me dire « Encore une série sur les vampires ». Et bien, je vais répondre « Oui, mais pas seulement ! »

Avec Guillermo del Toro aux commandes (Mimic ou plus récemment Le Labyrinthe de Pan), nous pouvons nous attendre à une ambiance sombre et angoissante.

« 1h10″. Il s’agit du temps de l’épisode pilote de la série. Pendant 1h10, l’intrigue se met en place et on commence à découvrir les divers protagonistes et monstres peuplant cette série.
Nos attentes seront comblées par l’ambiance pesante qui règne sur cette série. Comme dans tout bon film d’épouvante/horreur, nous ne savons jamais quand le mal se présentera.

Du côté « méchant », j’ai simplement envie de dire « Merci ! » Oui enfin des vampires dégueulasse et qui n’ont aucune pitié pour l’être humain.
Je commençais à en avoir ras le cul des vampires qui brillent au soleil ou qui se nourrissent de lapin pour survivre…

La série n’étant qu’à l’épisode huit (8) pour le moment, il est difficile de comprendre le but de cette soudaine contamination et les réelles intentions du « Maître » ou aussi appelé « Patient 0″.

J’ai pu voir sur le net que beaucoup n’apprécient pas l’acteur du docteur Goodweather, car il manque de charisme.
Personnellement, je n’ai pas été plus choqué que ça. Il remplit son rôle comme il se doit, sans pour autant briller.

Conclusion

Une série à ne pas mettre devant les yeux de tout le monde de par son ambiance, mais surtout en raison de certaines scènes relativement trash.

Je vous rappelle, on parle de vampires, de vrais vampires, comme on en parle dans les histoires pour faire peur et pas ceux pour attirer un max d’ados !

Je recommande donc sans hésitation cette série qui permet de bien démarrer cette rentrée 2014.

A propos de BadTripX

Connu sous le pseudo BadTripX au sein de la communauté Sony, j'ai décidé de créer ce blog afin de partager ma passion pour les Jeux Vidéo ainsi que les séries TV.

2 commentaires

  1. “on parle de vampires, de vrais vampires, comme on en parle dans les histoires pour faire peur et pas ceux pour attirer un max d’ados !” je ne vois pas de quoi tu parles O.o

    Héhé sinon j’ai commencé la série, y’a quelques acteurs sympa, de bons éléments… On a laisser leur chance aux vampires cette fois. Mais pas 100% convaincue sur le scénario !

    • Bah c’est le début, il faut laisser un peu de temps pour mettre en place tout ça!
      Je ne sais pas à quel épisodes tu es, mais franchement les derniers épisodes sont sympa

Haut de page